Symptômes, diagnostic et traitement de la fièvre équine du Potomac

Dernière mise à jour le 10 septembre 2022 par admin

Connaître l'essentiel La fièvre du cheval du Potomac les symptômes à surveiller peuvent vous aider à repérer cette maladie dans les premiers stades. Découvrons tout ce que vous devez savoir sur les symptômes, le diagnostic et le traitement de la fièvre équine du Potomac !

Qu'est-ce que la fièvre équine du Potomac ?

La fièvre équine du Potomac (PHF) est une maladie potentiellement mortelle des chevaux causée par une infection par une bactérie appelée Neorickettsia risticii. Cette maladie est maintenant courante dans la plupart des États américains, ainsi que dans certaines régions du Canada, de l'Amérique du Sud, de l'Europe et de l'Inde.

La transmission de cette bactérie est très complexe, car elle vit à l'intérieur des cellules d'un animal hôte. Il s'agit normalement d'un insecte trouvé près des cours d'eau, comme un éphémère ou une mouche phrygane. Les chevaux peuvent contracter le PHF lorsqu'ils consomment accidentellement l'animal hôte, c'est pourquoi cette maladie est plus fréquente chez les chevaux qui paissent près de l'eau.

La PHF peut affecter les chevaux de tout âge ou de toute race, bien qu'elle soit rarement observée chez les chevaux de moins d'un an. Il ne peut pas être transmis de cheval à cheval et les cas ont tendance à être de nature sporadique.

Lorsqu'un cheval est infecté par Neorickettsia risticii les bactéries commencent à infecter les cellules qui tapissent les intestins, en particulier le gros côlon. Ce qui provoque inflammation du côlon, connue sous le nom de colite.

Cliquez ici pour obtenir des informations sur :

Symptômes de la fièvre équine du Potomac

Les principaux symptômes de la fièvre équine du Potomac sont ceux qui surviennent à la suite d'une colite. L'inflammation du gros côlon signifie qu'il ne peut plus fonctionner normalement et le cheval développera une diarrhée chronique. Le côlon a également une capacité réduite à absorber les nutriments, ce qui fait perdre du poids au cheval.

La plupart des chevaux atteints de PHF développeront de la fièvre, dans le cadre de la réponse immunitaire à l'infection. Le cheval sera terne et léthargique et peut avoir un appétit réduit.

Dans certains cas, le cheval développera une fourbure, qui serait liée aux niveaux élevés d'endotoxines causées par l'infection. Les principaux symptômes de la fourbure se manifestent par une réticence à bouger ou à marcher sur un sol dur, une boiterie, des pieds chauds et une augmentation des impulsions numériques.

Formula 707 Hoof Health Complément équin, packs frais quotidiens, approvisionnement de 56 jours

Diagnostic de la fièvre équine du Potomac

La fièvre équine du Potomac peut sembler très similaire à plusieurs autres maladies gastro-intestinales équines, de sorte que des tests de laboratoire sont nécessaires pour confirmer un diagnostic. Ces tests peuvent inclure le prélèvement d'un échantillon de sang, de matières fécales ou des deux du cheval.

Il existe deux types de tests pour le PHF, un test d'anticorps sanguins et un test PCR du sang ou des matières fécales. Des niveaux élevés d'anticorps peuvent indiquer une exposition récente au PHF, mais ne confirment pas que c'est la cause des symptômes présentés par le cheval. Un test PCR est plus précis, car il confirme que l'agent infectieux est actuellement présent dans le corps du cheval.

Prenez le temps de lire également :

Traitement de la fièvre équine du Potomac

L'objectif principal du traitement de l'HPP est de fournir des soins de soutien et de s'attaquer à la source de l'infection. Des antibiotiques seront administrés pour tuer l'agent infectieux, et le cheval devra peut-être être hospitalisé dans une clinique vétérinaire équine spécialisée pendant que ceux-ci entrent en vigueur.

Parce que les chevaux atteints de PHF souffrent normalement de diarrhée abondante et de perte de poids, ils auront souvent besoin d'une thérapie liquidienne intraveineuse et d'une supplémentation en électrolytes pour prévenir la déshydratation. Ils peuvent avoir besoin d'un régime alimentaire spécialisé pour aider à maintenir le poids corporel.

Des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont administrés pour réduire la fièvre et aider à prévenir l'endotoxémie.

Comme les chevaux atteints de PHF sont sujets à la fourbure, des thérapies préventives sont utilisées pour s'en protéger. Celles-ci incluent l'utilisation de bottes de glace pour garder les sabots au frais et de supports de grenouille pour empêcher l'enfoncement ou la rotation de l'os de la pédale.

Symptômes de la fièvre équine du Potomac

Le PHF n'est pas transmissible entre les chevaux, il n'est donc pas nécessaire de limiter le contact entre les animaux infectés et non infectés. La prévention du PHF chez les chevaux peut être délicate, la meilleure chose à faire normalement recommandée est de limiter l'accès aux cours d'eau pendant les mois d'été. Il est également conseillé de prendre des mesures pour limiter le nombre d'insectes volants à l'intérieur des granges et des étables.

Une vaccination est disponible contre PHF et est conseillée dans les zones où la maladie est répandue. Il n'offre pas une protection complète contre l'HPH, mais les signes cliniques seraient réduits et le pronostic amélioré chez les chevaux vaccinés.

Résumé, symptômes de la fièvre équine du Potomac

Ainsi, comme nous l'avons appris, les symptômes les plus courants de la fièvre équine du Potomac comprennent la diarrhée, la perte de poids, la fièvre et la perte d'appétit. Si vous soupçonnez que votre cheval a la fièvre équine du Potomac, un test sanguin ou fécal sera effectué par votre vétérinaire pour confirmer le diagnostic. Les chevaux atteints de PHF devront être traités avec des antibiotiques et des soins infirmiers de soutien.

Nous aimerions connaître votre avis sur les symptômes, le diagnostic et le traitement de la fièvre équine du Potomac ! Avez-vous déjà rencontré une épidémie de cette maladie dans un troupeau de chevaux ? Ou peut-être avez-vous des questions sur le meilleur traitement contre la fièvre équine du Potomac ? Laissez un commentaire ci-dessous et nous vous répondrons !

FAQ - Questions

Comment traiter la fièvre équine du Potomac ?

La fièvre équine du Potomac est traitée avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires, une thérapie liquidienne intraveineuse et des médicaments antidiarrhéiques. Il est courant que les chevaux atteints de PHF aient besoin d'une période d'hospitalisation et de soins infirmiers intensifs pour faciliter un rétablissement complet. Si elle n'est pas traitée, la fièvre équine du Potomac peut entraîner une fourbure secondaire et une endotoxémie, et peut entraîner la mort du cheval.

La fièvre du Potomac chez les chevaux est-elle contagieuse ?

La fièvre équine du Potomac est une maladie infectieuse, mais elle ne peut pas être transmise d'un cheval à l'autre. Elle est transmise par un agent bactérien qui vit à l'intérieur des cellules d'insectes que l'on trouve couramment près de l'eau, comme les éphémères. Le risque de contracter le PHF peut être réduit en restreignant l'accès aux voies navigables pendant les mois les plus chauds de l'année.

Quel est l'agent responsable de la fièvre équine du Potomac ?

La fièvre équine du Potomac est causée par une bactérie intracellulaire, Neorickettsia risticii, qui colonise les cellules d'insectes tels que les éphémères et les mouches caddis, ainsi qu'un certain nombre d'autres animaux hôtes. Il provoque des maladies chez les chevaux lorsque ces insectes sont accidentellement mangés.

Quelle est la fréquence de la fièvre équine du Potomac ?

La prévalence de la fièvre équine du Potomac varie considérablement selon les pays et les régions. On le trouve maintenant dans la plupart des États américains, mais il est beaucoup plus courant dans certains que dans d'autres.

DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish