Explication des options de traitement de la MPOC chez les chevaux

Dernière mise à jour le 23 août 2022 par admin

Si votre cheval a reçu un diagnostic de maladie pulmonaire obstructive chronique, trouver le meilleur traitement pour la MPOC chez les chevaux sera votre première priorité. Cependant, cela état complexe nécessite non seulement une prise en charge médicale mais aussi une refonte de tout le régime de conduite du cheval. Le traitement de la MPOC chez les chevaux est futile à moins que la cause sous-jacente ne soit également traitée et traitée.

Qu'est-ce que la MPOC chez les chevaux ?

La MPOC, ou maladie pulmonaire obstructive chronique, est une affection respiratoire chronique chez les chevaux. Vous pouvez également entendre la MPOC appelée soulèvement ou obstruction récurrente des voies respiratoires (RAO). Cette condition est très similaire à l'asthme chronique chez l'homme.

La MPOC chez les chevaux est déclenchée par une réaction allergique dans les poumons. Cela provoque la constriction et la réduction des voies respiratoires, ce qui les rend difficile pour le cheval de respirer dans suffisamment d'air.

Un mucus épais est sécrété dans les voies respiratoires, ce qui limite également les capacités respiratoires du cheval. Cette réaction allergique est déclenchée par la respiration du cheval dans la poussière ou les spores fongiques, qui peuvent être trouvées dans une variété d'endroits différents.

La plupart des cas de MPOC sont pires en hiver lorsque le cheval est exposé à un niveau élevé de poussière ou de spores fongiques dans l'écurie. Ceux-ci proviennent normalement du foin ou de la paille que le cheval mange ou sur lequel il est couché.

Il existe une deuxième forme de BPCO chez les chevaux appelée pâturage d'été maladie pulmonaire obstructive. Ceci est déclenché par les pollens en suspension dans l'air libérés par les herbes, les plantes et les fleurs.

Check out  Abcès du bulbe du talon du cheval - Causes, diagnostic et traitement

Symptômes de la MPOC chez les chevaux

Lorsqu'un cheval est atteint de MPOC, un ensemble classique de symptômes est présenté. Les hôtes auront normalement des difficultés à respirer normalement, ayant des respirations courtes et peu profondes et des narines évasées.

Les chevaux atteints de BPCO ont souvent une ligne de soulèvement classique. Il s'agit d'une ligne qui court en diagonale le long de la paroi abdominale. Il se produit en raison d'un effort musculaire anormal lors de la respiration, afin d'essayer d'obtenir suffisamment d'air.

Il est assez courant de voir un écoulement nasal chez ces chevaux, en raison de la sécrétion de mucus dans le tissu pulmonaire. La le cheval peut tousser dans un effort pour expulser ce mucus.

Un diagnostic définitif de MPOC chez les chevaux est souvent basé sur une réponse au traitement. Si le cheval répond bien au traitement, on peut normalement supposer sans risque que le cheval souffre de BPCO. Si tel est le cas, un ensemble spécifique de stratégies de gestion et de traitement peut être mis en place.

Maladies respiratoires équines

Explication des options de traitement de la MPOC chez les chevaux

Les options de traitement pour les chevaux atteints de BPCO sont doubles, impliquant normalement des thérapies médicales, ainsi que des changements dans la gestion du cheval. C'est parce que la MPOC est déclenchée par des allergènes, et si ces allergènes ne sont pas éliminés, le cheval continuera à présenter des symptômes.

Le traitement vétérinaire de la MPOC chez les chevaux implique normalement l'administration de médicaments pour faciliter la respiration. Si le cheval a une crise aiguë de MPOC et éprouve de graves difficultés respiratoires, des bronchodilatateurs seront normalement administrés pour détendre les voies respiratoires resserrées. La réponse à ce médicament est normalement rapide et vous constaterez une amélioration de la respiration du cheval en quelques minutes.

Cependant, l'effet de ce médicament n'est pas de longue durée et d'autres médicaments seront nécessaires pour aider à traiter cette condition. Ceci est le plus souvent réalisé en utilisant des corticostéroïdes qui aident à réduire rapidement l'inflammation. Ceux-ci sont souvent administrés via un inhalateur équin dans le cadre d'une stratégie de gestion à long terme pour les chevaux atteints de MPOC.

Parallèlement, la stratégie de traitement médical doit être modifiée vers la gestion du cheval pour réduire l'exposition aux allergènes. Si le cheval est allergique à la poussière et aux spores de moisissure provenant du foin ou de la paille, ceux-ci peuvent être réduits en changeant la litière pour une option sans poussière et en trempant le foin. Les chevaux allergiques au pollen doivent être gardés à l'intérieur pendant les périodes à haut risque ou ils peuvent porter un filet nasal pour réduire l'inhalation d'allergènes.

C'est une bonne idée de tenir un journal pour enregistrer les crises de MPOC, car cela peut aider à planifier à l'avance les périodes à haut risque à l'avenir. Il est important de se rappeler que la MPOC est une maladie incurable et que vous devrez fournir des soins à vie. Cependant, si l'exposition aux allergènes peut être réduite au strict minimum, ces chevaux peuvent souvent mener à bien leurs activités quotidiennes normales avec aisance.

Explication des options de traitement de la MPOC chez les chevaux

Résumé - Traitement de la MPOC chez les chevaux

Donc, comme nous l'avons appris, il existe une gamme d'options de traitement de la MPOC chez les chevaux que vous pouvez essayer. La MPOC chez les chevaux est une maladie chronique à long terme dont de nombreux chevaux ne se remettent jamais complètement. Cependant, avec une bonne stratégie de gestion et les traitements appropriés, les chevaux atteints de MPOC peuvent vivre une vie longue, épanouie et active.

Nous aimerions connaître votre opinion sur les meilleures options de traitement de la MPOC chez les chevaux. Avez-vous un cheval avec cette condition difficile et vous avez du mal à maîtriser les symptômes ? Ou peut-être avez-vous trouvé une nouvelle façon intéressante de traiter la MPOC chez votre cheval ? Laissez un commentaire ci-dessous et nous vous répondrons!

FAQ - Questions

Quelle est la principale cause de MPOC ?

L'OPD chez les chevaux est normalement causée par une réaction inflammatoire allergique. Ceci est déclenché par des agents pathogènes en suspension dans l'air, tels que la poussière, le pollen ou les spores de moisissures.

Avec quoi nourrissez-vous un cheval atteint de BPCO ?

Les chevaux atteints de MPOC doivent être nourris avec du foin le moins poussiéreux possible. Cela peut être trempé pour réduire le nombre de spores de poussière dans le foin. L'enrubanné est une bonne option sans poussière, mais il ne convient pas à tous les types de chevaux.

Que puis-je donner à mon cheval pour la MPOC ?

/Si votre cheval est atteint de MPOC, votre vétérinaire discutera avec vous d'un traitement holistique et d'une stratégie de gestion. L'objectif des soins apportés à un cheval atteint de BPCO est de réduire au minimum l'exposition aux allergènes, afin de réduire la quantité de médicaments dont le cheval a besoin.

Quel est le meilleur complément pour les chevaux atteints de BPCO ?

Les meilleurs suppléments pour chevaux atteints de BPCO sont ceux qui contiennent des acides gras oméga-3 ainsi que des herbes telles que le romarin et l'eucalyptus pour apaiser les voies respiratoires.

DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish